L’importance pour notre économie de créer des petites et moyennes entreprises au Québec.

Selon le dernier rapport : « coup_oeil_entrepreneuriat_2018 », du ministère de l’économie et des finances, le Québec perd plus d’entreprise qu’il n’en crée, nous avons le moins d’entreprise par habitant au Canada (Québec, s.d.) et les champions de la création sont les provinces maritimes.

Quelles peuvent en être les raisons ? C’est notre économie qui est en jeu, car celle-ci repose en grande partie sur les PME. Je vous donne juste un chiffre qui démontre l’importance des PME dans notre économie, seulement une (1) entreprise sur deux cents (200) qui se crée est ou sera une grande entreprise.
Pourquoi les gens créent-ils leur entreprise ou pas ?

Certains créent leur entreprise parce qu’ils ne supportent plus d’avoir un patron, d’autres qui sont de gros bosseurs et se disent autant travailler pour moi tant qu’à y mettre autant d’heures.

Il peut s’agir de rechercher un revenu d’appoint, d’un projet de retraite pour des hyper actifs, une alternative au chômage ou d’un réel désir de créer son entreprise.

Lorsque l’on parle de pertes d’entreprises on parle de fermeture. Il peut s’agir de faillite, de départ à la retraite, une des conséquences du vieillissement de la population.

Qu’en est-il de du déficit de création d’entreprise ?

Peut-on y voir un aspect culturel spécifique au Québec ? Est-ce que le taux très bas en ce moment de chômage et/ou la pénurie d’employé qui se fait grandement sentir, est un des facteurs? Est-ce que l’insécurité financière lorsque l’on est entrepreneur est un frein ? Pourtant, le revenu moyen des entrepreneurs est très au-dessus du revenu moyen d’un employé selon « Le portrait économique des régions du Québec 2017 ». Le manque de source de financement est criant et probablement un des freins majeurs auquel on peut y ajouter le manque de connaissances de base dans la création et la gestion d’une entreprise.

Je suis enseignante au programme Lancement d’une entreprise depuis février 2016 dans la région de Brome Missisquoi et de l’Estrie. L’engouement pour cette formation ne s’essouffle pas ce qui me surprend à chaque année. On y rencontre plus de femmes que d’hommes. Nous n’avons pas assez de recul pour confirmer l’impact de la formation par contre tous nos participants ou presque réalisent dans les premiers cours leur manque de connaissances et de compétences, qui ne sont au final qu’une autre manière d’analyser les choses et du gros bon sens.

N’hésitez pas à me faire vos commentaires, bien au contraire

Jules Cossette, é. M. (2013). Le renouvellement de l’entrepreneuriat au Quebec un regard sur 2013 2018. Dans é. M. Jules Cossette. Direction générale des communications et des services à la clientèle (MDEIE).
Québec, G. d. (s.d.). https://www.economie.gouv.qc.ca/bibliotheques/etudes-analyses/analyses-sur-lentrepreneuriat-et-les-pme/coup-doeil-sur-lentrepreneuriat/.